Sanction d’un employeur pour vidéosurveillance permanente de ses employés

La Cnil a sanctionné, le 16 avril 2009, une société ayant installé un système de vidéosurveillance filmant de façon permanente ses employés. Le mécanisme avait été installé sous couvert de lutte contre les vols de marchandise, même dans des locaux dans lesquels la marchandise n’était pas stockée. La Cnil a constaté qu’aucune déclaration n’avait été effectuée auprès de ses services, que les employés eux-mêmes n’avaient pas été informés, et que l’accès aux images se faisait à partir d’ordinateurs non protégés par un mot de passe. Le communiqué sur le site de la Cnil