Validation partielle par le Conseil constitutionnel de la loi relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet dite loi « Hadopi 2 »

Le 22 octobre 2009, le Conseil constitutionnel s’est prononcé sur le recours formé contre la loi dite « Hadopi 2 ». Le Conseil constitutionnel a uniquement censuré les dispositions de la loi permettant au juge de statuer par ordonnance pénale sur la demande de dommages et intérêts formulée par la victime. Cet article prévoyait que les règles de procédure y afférentes seraient précisées par décret. Or, selon l'article 34 de la Constitution, seule la loi a compétence pour fixer les règles de procédure pénale. La décision du Conseil constitutionnel