Lutte contre les fraudes sociales et croisements entre les fichiers

Dans un communiqué en date du 26 avril 2010, Alex Turk, Président de la CNIL, répond aux propos d'un député qui impute l'absence de connexions entre les différents fichiers sociaux aux règles établies par la CNIL. Il rappelle qu' "aucune règle n'interdit de manière générale les interconnexions" et que la Commission "a déjà approuvé des croisements de fichiers sociaux, notamment en matière de prestations familiales". Le Président de la CNIL précise en outre que la Commission n'a jamais contesté la légitimité de la lutte contre la fraude sociale. Le communiqué sur le site de la CNIL