Confirmation de la condamnation d’un site internet de vente aux enchères pour contrefaçon

En juin 2008, le Tribunal de commerce de Paris avait condamné le site Internet à verser plus de 38 millions d'euros de dommages et intérêts à un groupe de luxe pour contrefaçon. La Cour d'appel de Paris a confirmé cette condamnation, mais a réduit le montant des dommages et intérêts que le site avait dû verser au groupe de luxe en première instance, de 38 millions d'euros à 5,7 millions d'euros.