Cinq établissements scolaires mis en demeure par la Cnil

A la suite de plaintes d’associations, de parents d’élèves et d’enseignants, la Cnil a contrôlé les dispositifs de vidéosurveillance installés dans plusieurs établissements scolaires. Ces contrôles ont conduit à la mise en demeure de cinq établissements dans lesquelles les élèves et le personnel étaient placés sous une surveillance permanente. La Cnil a estimé que seules des circonstances exceptionnelles pouvaient justifier de tels dispositifs de surveillance.

Pour consulter l’article sur le site de la Cnil