Le Conseil d’Etat rejette les demandes de Free

Le Conseil d’Etat a rejeté les demandes formulées par Free relatives aux conditions d’attribution des licences 4G. Le fournisseur d’accès contestait les dispositions réglementaires prévoyant un paiement immédiat des licences comme constituant une discrimination. Le Conseil d’Etat, qui s’est prononcé en référé, a considéré que la condition d’urgence, qui conditionne la recevabilité de l’action, n’était pas remplie.

 Pour consulter l’ordonnance sur le site du Conseil d’Etat