La Loi Informatique et Libertés s’applique à l’évaluation des parlementaires

A la demande de plusieurs éditeurs de sites Internet diffusant notamment des informations relatives à la présence des parlementaires dans les chambres, la CNIL a rappelé que toute réutilisation de ces données, dont certaines sont sensibles, doit se faire dans le strict respect de la Loi Informatique et Libertés. Il s’agit notamment d'effectuer une formalité préalable auprès de la CNIL, d’informer les parlementaires concernés de l'utilisation de leurs données personnelles et de respecter leurs droits d'accès et de rectification.

Pour consulter le communiqué sur le site de la CNIL