Action répressive des CNIL européennes contre Google

Le 26 février 2013, le G29 (rassemblement des CNIL européennes) s’est prononcé en faveur de l’instauration d’un groupe de travail afin de coordonner une action répressive contre Google. En effet, suite à l’instauration de nouvelles règles de confidentialité par Google, le G29 avait formulé des recommandations, notamment sur une meilleure information des personnes, ainsi que sur la durée de conservation des données. La société américaine, qui avait jusqu’au 16 février pour s’y conformer, n’a fourni aucune réponse.

Pour lire le communiqué de la CNIL.