Données personnelles et vidéo-protection dans les établissements de l’administration pénitentiaire

Un arrêté du 13 mai 2013 a autorisé la mise en œuvre de traitements de données à caractère personnel relatifs à la vidéo-protection au sein des locaux et aux abords d'établissements de la direction de l'administration pénitentiaire. Aux termes de l’arrêté, « ces traitements ont pour finalité d'assurer la sécurité de ces locaux et établissements, ainsi que des personnes qui s'y trouvent ». Le texte liste les lieux dans lesquels les caméras placées à l'intérieur des locaux de l'administration pénitentiaire peuvent enregistrer les images captées. Il précise également que les images enregistrées faisant l'objet de ces traitements peuvent être conservées sur support numérique pendant un délai ne pouvant en principe excéder un mois.

Pour lire l’arrêté sur Légifrance.