Nouvel accord de principe sur le transfert de données à caractère personnel entre la Commission européenne et les États-Unis

La Commission européenne a annoncé le 2 février 2016, avoir trouvé un accord politique avec les États-Unis sur la protection des données personnelles. Cet accord fait suite à l’annulation du Safe Harbor par la CJUE qui avait considéré que les États-Unis n’assuraient pas un niveau de protection suffisant des données personnelles transférées. Selon le communiqué, le nouvel accord intitulé EU-US Privacy Shield respecterait le niveau de protection exigé par la CJUE en imposant notamment des obligations renforcées aux entreprises américaines souhaitant utiliser des données personnelles provenant de l’Union Européenne. Les États-Unis s’engageraient également à ce que l’accès aux autorités publiques des données transférées soit limité et encadré. La Commission doit désormais élaborer un projet de décision qui devra être soumis pour avis au G29 et pour consultation à un comité composé de représentants des États membres.

Pour lire le communiqué de la Commission européenne (en anglais)