Sanction pour entente illicite de sociétés ayant interdit la vente de leurs produits à partir des sites Internet de leurs distributeurs agréés

L’Autorité de la concurrence, par une décision du 24 octobre 2018, a infligé "une sanction pécuniaire de 7 000 000 d’euros" à une société solidairement avec sa société mère pour avoir "restrei[nt] les ventes à distance sur Internet depuis les sites Internet de leurs distributeurs agréés dans le cadre du réseau de distribution sélective" de matériel de motoculture. Les sociétés exigeaient de leurs distributeurs agréés "une ‘mise en main’ auprès de l’acheteur, qui impliqu[ait] un retrait du produit au magasin du distributeur, (…) ou la livraison par ce distributeur en personne ou l’un de ses employés au domicile de l’acheteur", ce qui "de facto [interdisait] la vente [des] produits à partir des sites Internet [des] distributeurs", pratique que l’Autorité a qualifiée de "restriction anticoncurrentielle par objet".

Pour lire la décision de l’Autorité de la concurrence