L’Autorité de la Concurrence inflige une sanction de 900 000 euros à un opérateur de paris hippiques en ligne

Le 7 avril 2020, l’Autorité a sanctionné un opérateur pour avoir enfreint l’engagement qu’il avait pris le 25 février 2014 de séparer ses masses d’enjeux en ligne et en dur. L’Autorité a retenu que les différents enjeux demeuraient mutualisés sur certaines courses, dans le cadre de partenariats de masse commune avec des opérateurs étrangers, ce qui permettait à l’opérateur de proposer des paris en ligne dans des conditions plus attractives que ses concurrents.

Pour lire la décision de l’Autorité de la Concurrence