Le Conseil national du numérique (Cnnum) a rendu un avis sur la concurrence et la régulation des plateformes numériques

Le 6 juillet 2020, le Cnnum a émis plusieurs recommandations sur la mise en œuvre de l’interopérabilité des réseaux sociaux. Selon le Cnnum, cette obligation d’interopérabilité devrait être légère, harmonisée à l’échelle européenne, et ne devrait s’appliquer qu’aux plateformes "systémiques". L’interopérabilité devrait prendre en compte les "aspects économiques, concurrentiels, sociétaux et consuméristes" liés aux modèles d’affaires des plateformes et devrait être soumise au contrôle d’une autorité de régulation.

Pour lire l'avis du Cnnum