Mise en demeure par la CNIL d’une société de distribution pour commentaires excessifs sur ses clients

Par une décision du 26 juin 2015, la CNIL a mis en demeure une société spécialisée dans la vente de produits électroménagers de cesser, dans un délai de trois mois, les manquements constatés aux dispositions de la Loi Informatique et Libertés. Elle a rappelé que “les données à caractère personnel collectées doivent être adéquates, pertinentes et non excessives au regard des finalités pour lesquelles elles sont collectées” et a constaté en l’espèce la présence de 5828 commentaires non pertinents. Elle a également considéré que la société avait commis un manquement à l’obligation d’informer et d’obtenir l’accord des personnes accédant au site de la société avant de déposer des cookies sur leurs équipements ainsi qu’un manquement à l’obligation de définir et respecter une durée de conservation des données enregistrées dans certains cookies.

Pour lire la décision de la CNIL