Interdépendance de trois contrats relatifs à un site internet et résolution judiciaire

Une société avait conclu successivement, auprès de trois sociétés différentes, un contrat de service, comprenant la réalisation d’un site internet, un hébergement et un nom de domaine, un contrat de location financière destiné à financer cette opération, et un contrat par lequel elle avait donné en location à un annonceur un espace publicitaire sur son site internet. Par un arrêt du 5 avril 2017, la Cour d’appel de Toulouse a considéré que les contrats de service et de location d’espace publicitaire étaient interdépendants, après avoir souligné que le gérant des deux sociétés cocontractantes était la même personne, et que “tant le montant du loyer pour le site que la durée du contrat correspond[ai]ent exactement à la redevance due par l’annonceur, de telle sorte que les mensualités prélevées au titre de la location de l’espace publicitaire devaient compenser les frais versés pour l’hébergement et la maintenance du site”. La résolution judiciaire du contrat de régie publicitaire prononcée par la Cour pour manquement grave consistant en l’absence de paiement des redevances a ainsi entrainé l’anéantissement du contrat de service et la caducité du contrat de location financière.

Arrêt non publié