Sanction de la CNIL pour atteinte à la sécurité des données et non-respect des durées de conservation

Par une délibération du 28 mai 2019, la CNIL a prononcé une amende administrative à l’encontre d’une société immobilière à hauteur de 400 000 euros pour avoir manqué à ses obligations d’assurer la sécurité des données personnelles et de conserver les données pour une durée proportionnée. La CNIL a notamment constaté un défaut de sécurité du site internet de la société ayant permis d’accéder, à partir de la seule modification d’adresses URL, aux données à caractère personnel relatives aux candidats locataires en soulignant le caractère aggravé du manquement au regard de la nature des données rendues accessibles.

Pour lire la délibération de la Cnil