Injure publique envers un particulier sur les réseaux sociaux

Le 18 janvier 2021, le Tribunal judiciaire de Paris a condamné un individu pour injures publiques envers un particulier en raison d’une publication sur son compte Facebook personnel, accessible sans restriction. Le Tribunal a jugé que le caractère injurieux du propos doit être apprécié en fonction du contexte, sans prendre en considération la perception personnelle de la victime, et que l’excuse de provocation doit s’analyser notamment au regard de la proportionnalité et de la proximité temporelle entre l’injure et la provocation alléguée.

Pour lire le jugement sur Legalis.net