Illégalité du filtrage général des communications électroniques par les FAI

Dans une décision du 24 novembre 2011, la CJUE a déclaré illégal un dispositif de filtrage des réseaux P2P. Elle a en effet précisé que l’injonction faite à un FAI belge de bloquer l’envoi et la réception de fichiers musicaux d’internautes constitue une surveillance permanente disproportionnée par rapport aux exigences de protection des droits de propriété intellectuelle en ce qu’elle est susceptible de porter atteinte aux droits fondamentaux des utilisateurs, tels que la protection de leurs données personnelles, le droit de recevoir et communiquer des informations et la liberté d’information.

Pour consulter la décision sur le site de la Cour de Justice