La Cnil enquête sur l’outil tracking de l’iPhone

La Cnil a ouvert une enquête sur le système iOS4 utilisé par l’iPhone et l’iPad auquel Apple a ajouté une fonction tracker lui permettant d’enregistrer les déplacements des utilisateurs à leur insu. Après avoir demandé à plusieurs reprises des éclaircissements à Apple, la Cnil a décidé d’instruire le dossier estimant que les précisions apportées n’étaient pas suffisantes. L’autorité s’intéresse notamment aux moyens mis en œuvre par la société pour sécuriser les données précisément lors de la synchronisation des appareils avec un ordinateur.

Les bonnes pratiques de la CNIL en matière de géolocalisation

La CNIL a défini des bonnes pratiques visant à protéger la liberté d’aller et venir de façon anonyme des possesseurs de smartphones. Parmi ses recommandations, la CNIL préconise que la conservation des données de localisation associées à un point d’accès WiFi ne dépasse pas 5 ans. Concernant la géolocalisation sur téléphone mobile, la CNIL recommande qu’en cas d’identifiant unique attribué au téléphone par le gestionnaire de la base cartographique, celui-ci soit aléatoire et que l’utilisateur puisse supprimer les données de localisation qui le concernent.

Pour consulter l'article sur le site de la CNIL