La CNIL clôture une mise en demeure à l’encontre d’une société de ciblage publicitaire

Par une décision du 25 février 2019, la CNIL a clôturé une mise en demeure prononcée en octobre 2018 à l’encontre d’une société de ciblage publicitaire à laquelle elle reprochait la collecte de données de géolocalisation, sans le consentement des personnes concernées, à des fins de ciblage publicitaire. Selon la CNIL, la société a développé une "nouvelle présentation de la fenêtre contextuelle permettant le recueil du consentement des applications [des] partenaires, intégrant désormais une présentation de chaque finalité en premier niveau d’information, accompagnée d’un bouton activable par l’utilisateur pour exprimer son consentement". Elle a ainsi relevé que "les modèles de fenêtre contextuelle permett[aient] de recueillir un consentement informé, spécifique et univoque des personnes à des fins de publicité géolocalisée" conformément au RGPD.

Pour lire la décision de la CNIL