La CNIL sanctionne une société d’intermédiation en assurance

Par une délibération du 18 juillet 2019, la CNIL a prononcé une sanction de 180 000 euros à l’encontre d’une société d’intermédiation en assurance pour atteinte à la sécurité des données de ses clients. La CNIL a constaté un défaut de sécurité et une violation des données relatives aux clients de la société telles que des copies de permis de conduire, des relevés d’identité bancaire ou des données relatives à des infractions commises par les personnes concernées et a condamné la société en raison de l’absence de mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de garantir la sécurité des données personnelles traitées, conformément à l’article 32 du RGPD.

  Pour lire la délibération de la CNIL