Nouveau dispositif de biométrie comportementale autorisé par la Cnil

Pour la première fois la Cnil a autorisé en juin 2011 un dispositif comportemental fondé sur la reconnaisse de la frappe du clavier.  Il s’agit d’un nouveau type de biométrie qui « s’appuie sur les variations de la durée séparant la frappe de deux touches du clavier d’un ordinateur lors de la saisie d’un identifiant ou d’un mot de passe ». L’utilisation de ce système d’authentification, qui ne requiert aucun matériel particulier, a été autorisée à des fins de démonstration uniquement.

Pour consulter l'article sur le site de la Cnil

La CNIL précise sa politique en matière de biométrie

La CNIL, à l’occasion d’une condamnation intervenue à l’encontre d’une société ayant fourni une installation biométrique qu’elle avait refusé d’autoriser, a réaffirmé sa politique en la matière. Elle précise qu’elle n’a « aucune position de principe à l’encontre de la biométrie, dès lors que les dispositifs mis en œuvres sont respectueux des droits et des libertés fondamentales des personnes ».

Pour consulter l’article sur le site de la CNIL