Sanction d’une agence immobilière pour défaut de réponse à la Cnil

La Cnil a prononcé un avertissement à l’encontre d'une agence immobilière qui s’était abstenue de répondre à ses courriers et qui avait tardé à répondre à une mise en demeure de se conformer aux dispositions de la loi informatique et libertés. Saisie par un particulier qui s’était vu refuser une visite d'un bien immobilier pour ne pas avoir communiqué ses informations financières, la Cnil avait alors envoyé plusieurs courriers à l’agence lui demandant des explications et l’invitant à procéder aux formalités préalables obligatoires pour la collecte et le traitement de ce type d’informations, courriers auxquels aucune réponse satisfaisante n'a été apportée.

Pour consulter l'article sur le site de la Cnil